“Le soufflet de mon accordéon est comme un battement de mon coeur” – Yvette Horner

Découvrez la voix d'accordéonistes professionnels, leur parcours, leur style, leur projet et leurs aventures musicales... 

Les accordéonistes professionnels

Bastien Charlery – Style bulgare de l’accordéon

Bastien-Charlery
L’accordéon ringard Il débute le piano à 6 ou 7 ans à l’ENM d’Agen et au CNR de Toulouse. A l’époque, il déteste l’accordéon, c’est un instrument de musique ringard et les auditions sont abominables. Il aime chambrer les accordéonistes : « 20 accordéons accordés à des diapasons différents le truc le plus horrible que j’ai jamais entendu ! »   Le piano est un instrument trop élitiste donc Bastien commence à apprendre l’orgue. C’est un instrum…

Maryll Abbas – Une accordéoniste pleine de projets

Maryll Abbas
L’appel de l’accordéon à la radio  Maryll Abbas débute l’accordéon à l’âge de 7 ans. Sa mère voit qu’elle aime la musique et aime bouger, elle lui propose alors de jouer du saxophone. Cependant à son âge cela n’est pas conseillé pour la posture. Elle lui demande de choisir l’instrument qu’elle souhaite. Tous les dimanches, Maryll fait des tours du quartier avec son parrain qui apprécie beaucoup l’accordéon.  A l’époque la radio océan, une r…

Charlotte Bessard – L’accordéon au théâtre

Charlotte Bessard
Son parcours musical et ses débuts Charlotte commence par étudier le piano à l’âge de 5 ans, elle poursuit un Cursus d’Horaires Aménagés Musique dans le secondaire et des études supérieures pour devenir comédienne.  Un jour, lors de cours de théâtre, le metteur en scène de Charlotte recherche des accordéonistes pour la pièce.  Alors ayant des bases en solfèges et en piano Charlotte relève le défi !  Accompagnée de quatre jeunes camarades, ell…

Citation du jour

“Le soufflet de mon accordéon est comme un battement de mon coeur.”

— Edith Piaf

Accordéoniste : une carrière…

Vous êtes accordéonistes professionnels, vous souhaitez partager votre expérience et désirez apparaître sur ce blog. C’est possible ! Contactez moi ici.

L’accordéon : une passion

Tout comme les accordéonistes amateurs, les accordéonistes professionnels ont une véritable passion pour l’accordéon. En effet, tout le monde peut tôt au tard être touché par les différentes harmonies du piano à bretelles. Les registres musicaux de cet instrument sont si variés que chaque accordéoniste s’approprie l’instrument et adopte son propre style.

Mes interviews mettent à jour régulièrement ce qui a déclenché chez l’un ou chez l’autre cette passion. Cette énergie est nécessaire pour se tenir à la pratique régulière de l’accordéon. Elle apporte au quotidien les joies et les satisfactions de la progression. Ainsi, la pratique de l’accordéon pourra conduire vers un éventuel professionnalisme.

Accordéonistes professionnels

Il existe une multitude de chemin pour devenir accordéonistes professionnels. Dans un premier temps l’apprentissage de l’accordéon peut s’effectuer dans divers lieux musicaux. Certains apprennent dans des maisons de quartiers et écoles de musiques. D’autres dans des conservatoires à rayonnements régionaux ou nationaux. Il existe également des formations au CNSM ou au CNIMA qui forment les musiciens et accordéonistes. Pour devenir professeur d’accordéon, il existe différents diplômes. Le Diplôme d’Etude Musical (DEM), le Diplôme d’Etat (DE) ou le Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien (DNSPM) sont remis par les différents conservatoires et pôles supérieurs. Et encore bien d’autres formations permette d’acquérir le DUMI,  le CA, etc… La liste est longue.

Cependant, d’autres musiciens professionnels découvrent l’accordéon sur le tard. Parfois il s’agit d’un deuxième instrument. Par exemple, le clavier de Zebda, Rémi Sanchez a appris l’accordéon à touches pianos et en joue avec son groupe.

Les intermittents du spectacle

Le métier de musicien professionnel et notamment de concertiste n’est pas facile. Les heures ne sont pas fixes, les spectacles sont généralement en soirée, voir la nuit jusqu’à pas d’heure. Parfois l’accordéoniste est en tournée, le voyage est épuisant et les concerts s’enchaînent. La vie de famille peut être compliqué. De plus, le musicien est payé en cachet, pour chaque prestations. Ces revenus ne sont donc pas fixes.  Souvent, l’accordéoniste est à côté professeur d’accordéon ou bien technicien. Il peut exercé un deuxième métier dans le domaine de la musique. De nombreux accordéonistes professionnels sont intermittents du spectacle. Ce statut bien particulier permet au musicien, selon ses nombres d’heures de travail de bénéficier d’aides et d’allocations chômage.



Souffle de l'Accordéon