“Le soufflet de mon accordéon est comme un battement de mon coeur” – Yvette Horner

Les conseils des accordéonistes professionnels

“Il existe beaucoup de styles et de manières différentes de jouer de l’accordéon,  essaie pleins de choses et ne te limite pas à une méthode ou un style. C’est un instrument où tu peux faire beaucoup à ta manière, trouve ta manière à toi et fais-toi plaisir !”

“Joue le plus tôt possible avec des musiciens même si au début tu marches sur des oeufs. Plus tu travailles, plus ton projet évolue, plus tu as du vocabulaire, plus tu es un caméléon, plus tu es passe-partout. Sois des oreilles ouvertes, entend ce qui se passe, travaille, sois curieux et intéresse toi à tout. Ecoute de l’accordéon mais pas que, relève d’autres instruments et apprend même à en jouer, des éléments resteront dans ton langage. Ton accordéon est comme un grand orchestre.”

“Prend du plaisir, c’est une chance de pouvoir jouer de l’accordéon. Par ce biais là, tu peux rencontrer toutes les formes de musiques qui existent dans le monde : savante, classique, populaire… Il y a autant de styles que de pays que d’accordéonistes. Travaille sans fin, c’est un instrument génial. »

“Va au bout des tes envies, soit patient, les choses arrivent quand elles arrivent. On pose une graine qui germera beaucoup plus tard. Apprend la patience et ne brûle pas les étapes.”

“Joue avec ton cœur ! Tout ce qui est émotionnel est hyper important. L’accordéon est contre le cœur donc c’est facile de jouer avec. Le cœur aide à l’expression du soufflet. De plus, l’accordéon  est un instrument rythmique comme des percussions. Travaille beaucoup le rythme même sans accordéon, avec des percussions ou en tapant sur ta poitrine.  Enfin, écoute pleins de musiques, imprègne toi du rythme et explore des choses que tu aimes et qui te touchent dans tous les styles de musique.”

“Prends toujours du plaisir à jouer avec ton accordéon. C’est le premier moteur. Avec trois notes ont fait des choses magnifiques. Va chercher des ambiances qui vont t’inspirer et te faire voyager. Trouve ton bonheur intérieur. Cependant ne néglige pas la théorie. Le feeling et la théorie sont complémentaires.”

“Joue avec des artistes, tu peux vite prendre de mauvaises habitudes à jouer seul.  Le groupe te force à écouter les autres et savoir ce qui se passe ailleurs. La musique est un moment de partage, ça n’empêche pas de jouer tout seul mais jouer avec d’autres reste très important.

“Ecoute des accordéonistes mais pas que… Qu’il soit accordéoniste, pianiste, saxophoniste, il faut écouter ailleurs et adapter les mélodies et chorus à son propre instrument. Pour groover à l’accordéon va chercher du côté de la rythmique, de la basse… Pour le bal forro, écoute les percussions pour bien jouer le rythme.”

“Joue avec d’autres musiciens et monte des groupes. Tu apprendras plus au contact des autres, bien sûr il faut des périodes pour travailler seul ton instrument mais il est essentiel de partager la musique. Même si cela n’est pas très riche musicalement tu apprends la rigueur rythmique. Pour les danseurs, il faut que cela soit carré au niveau du métronome et la cadence doit être là.”

“Lâche la partition et revient à la sensualité de l’accordéon, le sens, le soufflet, le toucher. Il y a un rapport au corps important avec l’accordéon, il faut l’embrasser. Ne fais qu’un avec l’instrument, habite le souffle et projette le son. L’accordéon invite à être généreux”.

Vers le haut


Souffle de l'Accordéon